19 avril 2005

Door het opzetten of het geduld hebben van een systeem dat het mogelijk maakte om gedurende een aantal jaren geen bedrijfsvoorheffing door te storten aan de administratie en dit verborgen te houden in de boekhouding is het bewezen dat de bestuurders (en de commissaris), de vennootschap waarvoor zij verantwoordelijk waren, financieringsmiddelen en derhalve krediet hebben bezorgd ten nadele van de fiscus.

______________________________

Disclaimer : Bien que le Centre d’Information du Révisorat d’Entreprises (ICCI) s’entoure des compétences voulues et traite les questions reçues avec toute la rigueur possible, il ne donne aucune garantie quant aux réponses qu’il formule et n’assume aucune responsabilité, ni contractuelle, ni extra-contractuelle, pour l’éventuel dommage qui pourrait résulter d’erreurs de fait ou de droit commises dans le cadre des réponses et informations données. La réponse est uniquement reprise dans la langue de l’auteur de la question. Le lecteur, et en général l’utilisateur d’une réponse, reste seul responsable de l’usage qu’il en fait.