4 décembre 2017

La Cour constitutionnelle juge que, lors d’une visite, le fisc ne disposait pas d’un droit de perquisition et, par conséquent, n’a pas le pouvoir d’obtenir des informations sous la contrainte ni d’obtenir l’accès à des armoires, etc. fermés.